Des news et une technique d’ourlet avec mannequin pour les jupes à volants ;)

Vous avez pu le remarquer mais je n’ai plus rien posté depuis un certain temps – 3 mois exactement ! Je n’ai aucunement envie de laisser ce blog à l’abandon mais il se trouve que j’ai trouvé un stage qui ne me laisse plus le temps de créer quoi que ce soit pour moi ou les autres. 

Je suis super contente car c’est exactement ce que je recherchais et ce dont j’avais besoin . Bien qu’en pratiquant à la maison assez régulièrement je me suis rendue compte que je perdais en qualité au fur et à mesure! Je me laissais complètement aller et quand je revois mes coutures aujourd’hui oh mon dieu ce que j’ai honte 😱 lol . 

 Le manque de pratique professionnel et d’encadrement à été fatal. Beaucoup de techniques apprises en cours ont été totalement oublié avec le temps et je me suis contentée de faire toujours les mêmes choses ! Du coup bah je ne sais pas faire grand chose :/
Cela fait 2 mois que j’ai commencé et je suis super ravie . J’ai l’impression d’avoir beaucoup plus appris en 2 mois qu’en 2 ans toute seule à la maison . J’ai réappris à avoir le sens du détail , à être plus perfectionniste et je prends le temps de faire les choses bien. (Plus de course au rendemment :car c’est vrai que passer 1 semaine pour faire une robe que l’on va vendre 60e c’est très frustrant et ça ne pousse pas à faire mieux :/ du moins pour ma part). 
J’ai toujours voulu integrer un atelier de couture et ce dès l’obtention du Cap. Sauf qu’à Paris on a rarement envie de former une petite jeune ( perte de temps et d’argent d’après eux) et surtout si tu ne veux pas te cantonner à la retouche (utile certes mais qu’est ce que je n’aime pas ça!) et bien il te faut débourser 10000e pour décrocher un diplôme superieur pour lequel on te reprochera ton manque d’expérience et où on ne tembauchera pas … Bref cercle vicieux :/ 

Je suis donc partie pour le portugal et plus particulièrement à Lisbonne pour tenter ma chance :). Et après 9 mois d’attente la chance m’a sourri car j’ai intégrer un atelier de couture dans le centre de Lisbonne en tant que stagiaire. 😁

Alors certes j’apprends à faire des retouches ( beurk mais bien utiles lol) mais j’apprends surtout à prendre les bonnes mesures, à savoir ou rectifier et pourquoi. J’apprends aussi à créer des patrons sur mesure , à comprendre l’importance de la coupe et surtout la patience ( et la fierté) de faire de belles coutures !

Bon je défais toujours autant mais qu’une fois car quelqu’un est la pour m’expliquer mon erreur !

J’ai aussi compris l’importance de faire un bâti : certes c’est beaucoup plus long mais on defait rarement derrière et l’importance de bien repasser! 
Enfin bref j’ai été repris en main lol et le stage me permet d’apprendre tout en prenant mon temps et me pousse à me perfectionner sans cesse à l’aide de ma tutrice super pointilleuse. Et vous comment c’est passé vos débuts?

Je vous poste une photo de moi entrain de marquet un ourlet à l’aide d’un mannequin. Technique utilisée pour les jupes larges ou à volant ou l’on peut avoir du mal à couper droit à plat.

Il suffit d’enfiler le vêtement sur le mannequin et de le poser sur une table ( pour que ça soit plus simple pour vous ). À l’aide d’une règle vous marquez avec des aiguilles ou d’un stylo qui s’efface au fer , le surplus à couper . Par exemple, vous avez marqué votre ourlet à 16 cm (hauteur à partir de la table jusqu’à la marque de l’ourlet) – donc à l’aide de la règle vous faites pleins de marque tout autour de la jupe à 14 ou 12cm (16 cm moins la valeur de couture de 2 ou 4 cm par ex) de hauteur (toujours en partant de la table). Une fois fini il vous suffit d’enlever la jupe du mannequin et de couper à plat votre jupe sur la table. L’ourlet vous parraîtra surement tout tordu mais au contraire à la fin il sera parfait ;).

Si vous avez des questions sur mon explication pas forcément très clair n’hésitez pas. 

Des bisoos

Love & chocolate.

Publicités